Navigation – Plan du site

Théorie politique dans les dialogues bilingues au xive siècle

Public et fonction du Somnium Viridarii ou Songe du Vergier d’Évrart de Trémaugon
Political Theory in 14th century Bilingual Dialogues. Audience and Function of the Somnium Viridarii or Songe du Vergier of Évrart de Trémaugon
Jürgen Miethke
Traduction de Christian Bouchindhomme
p. 275-292

Résumés

Cet article entend examiner la fonction et l’influence des traités de théorie politique bilingues rédigés sous forme de dialogue à la fin du Moyen Âge. Entre autres exemples, l’auteur se concentre sur la compilation du juriste français Évrart de Trémaugon, le Somnium viridarii de 1364-1376, dont une traduction française, le Songe du Vergier, fut commandée par le roi et complétée par l’auteur lui-même entre 1376 et 1378. Ce texte fournit une idée claire du débat qui existait à l’époque sur le rapport entre le pouvoir temporel et le pouvoir spirituel.

Haut de page

Notes de la rédaction

Traduit de l’allemand par Christian Bouchindhomme.

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Un songe à la cour de France. Évrart de Trémaugon (1374-1378)

Aperçu du début du texte

Il ne se passe guère, aujourd’hui, une journée sans qu’un titre ou l’autre de la presse écrite ne nous donne à lire un entretien. Par un jeu de questions et réponses, des dirigeants politiques, des chefs d’entreprise, des artistes ou des savants connus nous livrent leurs points de vue divers et variés sur les problèmes actuels. Le choix d’une telle présentation tient à l’espoir que soit ainsi entretenue l’attention du lecteur. S’adresser à un public au moyen d’une telle technique n’est cependant pas nouveau et n’a pas attendu l’avènement de la presse écrite. Le dialogue et la mise en forme dramatisée existent depuis qu’existe la littérature. Convertir, et en quelque sorte délier, sous la forme d’une conversation dialoguée, une discussion ayant un caractère à la fois synthétique et systématique est de tout temps apparu comme un moyen attrayant de présentation.

Si les dialogues écrits au Moyen Âge ne sont pas pléthore, le nombre de ceux qui sont parvenus jusqu’à nous n’est pas moins co...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jürgen Miethke, « Théorie politique dans les dialogues bilingues au xive siècle », Revue de l’histoire des religions, 2 | 2014, 275-292.

Référence électronique

Jürgen Miethke, « Théorie politique dans les dialogues bilingues au xive siècle », Revue de l’histoire des religions [En ligne], 2 | 2014, mis en ligne le 01 juin 2017, consulté le 29 mars 2017. URL : http://rhr.revues.org/8250 ; DOI : 10.4000/rhr.8250

Haut de page

Auteur

Jürgen Miethke

Université de Heidelberg
Historisches Seminar der Universität
Grabengasse 3-5
69117 Heidelberg
Allemagne
Juergen.Miethke@zegk.uni-heidelberg.de

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org