Navigation – Plan du site

Transmission et traduction de la Doctrine dans l’histoire du bouddhisme

Avant-propos
Guillaume Ducœur
p. 347-348

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

En 1844, dans son Introduction à l’histoire du bouddhisme indien (Paris, 2e édition, 1876, p. xxxvi), Eugène Burnouf (1801-1852), alors professeur au Collège de France et initiateur de la bouddhologie en Europe, affirmait qu’« une histoire du bouddhisme, pour être complète, devrait donc, après avoir expliqué l’origine de cette religion, et exposé les vicissitudes de son existence dans l’Inde, la suivre hors de sa terre natale, et l’étudier chez les peuples qui l’ont successivement recueillie ». Aussi, depuis le milieu du xixe siècle, les bouddhologues ont suivi et étudié le bouddhisme partout où il essaima, durablement ou non, tant en Asie qu’en Occident.

Le présent dossier Transmission et traduction de la doctrine dans l’histoire du bouddhisme revient, à travers trois contributions, sur l’histoire de la transmission de la doctrine (dharma) bouddhique en Inde et en dehors de ses frontières, à partir du ier s. ap. J.-C., période durant laquelle les écoles anciennes (sthaviravāda) vire...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Guillaume Ducœur, « Transmission et traduction de la Doctrine dans l’histoire du bouddhisme », Revue de l’histoire des religions, 3 | 2014, 347-348.

Référence électronique

Guillaume Ducœur, « Transmission et traduction de la Doctrine dans l’histoire du bouddhisme », Revue de l’histoire des religions [En ligne], 3 | 2014, mis en ligne le 03 novembre 2014, consulté le 30 avril 2017. URL : http://rhr.revues.org/8258

Haut de page

Auteur

Guillaume Ducœur

Université de Strasbourg
gducoeur@unistra.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org