Navigation – Plan du site

Vivantes ou comme vivantes : l’animation miraculeuse d’images de la Vierge entre Moyen Âge et époque moderne

Living or as if living: the miraculous animation of images of the Virgin between the Middle Ages and Modern Times
Jean-Marie Sansterre
p. 155-182

Résumés

L’histoire de l’animation miraculeuse des images s’inscrit dans la longue durée. Centré sur les effigies de la Vierge, l’article évoque d’abord deux cas de la fin du xviiie siècle ; puis il remonte aux siècles précédents pour un bref parcours entre Moyen Âge et époque moderne. Si les récits miraculaires sont souvent peu contextualisés avant le milieu du xiiie siècle, il y a de notables exceptions qui deviennent ensuite la règle. Les miracles d’images « vivantes » se multiplient alors, tant dans les expériences mystiques que dans leurs formes publiques et collectives, qui retiennent ici particulièrement l’attention. L’article met ainsi en évidence un ensemble d’attitudes et de croyances qui intéressent in fine la question fondamentale des rapports entre le personnage céleste et sa représentation.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

À la fin du xviiie siècle, des miracles d’images dans l’État pontifical menacé et dans le Brabant en révolte
Un phénomène enraciné dans la longue durée : une légende byzantine et l’animation d’images occidentales jusqu’au milieu du xiiie siècle
La prolifération des images « vivantes » (seconde moitié du xiiie-xviie siècle)

Aperçu du début du texte

Bien que leurs mentions soient particulièrement nombreuses du xive au xviie siècle, l’histoire des images « vivantes » du christianisme occidental s’inscrit dans la longue durée. Comme je l’ai montré tout récemment, divers textes des xe – xiiie siècles infirment la chronologie basse proposée à ce propos par Caroline Walker Bynum. J’aimerais revenir sur le sujet en privilégiant ici les images de la Vierge et en menant l’exposé jusqu’à la fin du xviiie siècle. Si les miracles d’animation d’images – ou du moins leur reconnaissance – semblent s’être raréfiés durant ce siècle, ils connurent tout à la fin un extraordinaire renouveau dans l’État de l’Église. On commencera par lui parce qu’il a fait l’objet d’une approche historienne exemplaire et parce que les textes permettent quelques observations sur les rapports, lors du miracle, entre l’image et son prototype céleste, un aspect important pour notre propos que l’approche en question n’envisage pas. On s’arrêtera ensuite à une mention p...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Marie Sansterre, « Vivantes ou comme vivantes : l’animation miraculeuse d’images de la Vierge entre Moyen Âge et époque moderne », Revue de l’histoire des religions, 2 | 2015, 155-182.

Référence électronique

Jean-Marie Sansterre, « Vivantes ou comme vivantes : l’animation miraculeuse d’images de la Vierge entre Moyen Âge et époque moderne », Revue de l’histoire des religions [En ligne], 2 | 2015, mis en ligne le 01 juin 2018, consulté le 26 mars 2017. URL : http://rhr.revues.org/8393 ; DOI : 10.4000/rhr.8393

Haut de page

Auteur

Jean-Marie Sansterre

Université Libre de Bruxelles [ULB]
UR SOCIAMM
Histoire CP 175
Avenue F.D. Roosevelt, 50
B-1050 Bruxelles

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org