Skip to navigation – Site map

Histoire des émotions : l’heure des synthèses

Notes critiques
The History of Emotions: The Hour of Synthesis. Critical Notes
Bénédicte Sère
p. 119-132
Bibliographical reference

Damien Boquet et Piroska Nagy, Sensible Moyen Âge. Une histoire des émotions dans l’Occident médiéval, Paris, Éd. Seuil (« L’Univers historique »), 2015, 476 p., ISBN : 978‑2-02‑097645‑9

Carla Casagrande – Silvana Vecchio, Passioni dell’anima. Teorie e usi degli effetti nella cultura medievale, Firenze, Sismel, Edizioni del Galluzzo, 2015, 440 p., ISBN : 978‑88‑8450‑654‑2

Barbara H. Rosenwein, Generations of Feeling. A History of Emotions, 600‑1700, Cambridge, Cambridge University Press, 368 p., 2016, ISBN : 978‑1-107‑09704‑9.

Abstracts

Currently, at the start of 2016, there are three works available to us from the best specialists in the subject regarding the orientations of three schools of research on the history of emotions in the Middle Ages : the French school (Damien Boquet and Piroska Nagy), the Italian school (Carla Casagrande and Silvana Vecchio), and the Anglo-Saxon school (Barbara H. Rosenwein). Without having consulted one another but having mutually influenced each other through their writings, each of these three schools has now produced a synthesis of itself, which is a sign of the historiographical, scholarly and methodological maturity of the field of the history of emotions.

Top of page

Text / excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2021.
Read it

Outline

L’histoire des émotions, un cheminement historiographique…
L’histoire médiévale des émotions : reconstitution d’un récit
Maturité affective du Moyen Âge et maturité méthodologique de ses historiens

Text / first lines

De la confluence de trois traditions historiographiques sur l’histoire des émotions surgit, en cette fin d’année 2015, un puissant fleuve qui charrie la triple parution de magistrales synthèses. À la tête de l’école française, Damien Boquet et Piroska Nagy rédigent leur Sensible Moyen Âge, patiemment mûri, lentement élaboré, sûrement médité, un ouvrage de facture classique, à la portée de tous, aisément lisible et maniable. De leur côté, l’autre binôme indéfectible, Carla Casagrande et Silvana Vecchio, présente un recueil d’articles publiés depuis une dizaine d’années (dix-huit études), avec mise à jour de la bibliographie, gommage des répétitions, remaniements ponctuels et introduction générale. Cette école italienne représente la veine scolastique et théologique de l’histoire des émotions, d’Augustin à Jean Gerson. Certes, un léger pincement de cœur pourrait saisir le lecteur qui attendait une synthèse rédigée là où il retrouve des articles déjà connus, mais précisément la compila...

Top of page

References

Bibliographical reference

Bénédicte Sère, « Histoire des émotions : l’heure des synthèses », Revue de l’histoire des religions, 1 | 2017, 119-132.

Electronic reference

Bénédicte Sère, « Histoire des émotions : l’heure des synthèses », Revue de l’histoire des religions [Online], 1 | 2017, Online since 01 March 2019, connection on 24 May 2017. URL : http://rhr.revues.org/8658 ; DOI : 10.4000/rhr.8658

Top of page

About the author

Bénédicte Sère

Université de Paris Nanterre
benedicte.sere@sfr.fr

By this author

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page
  • Revues.org