Skip to navigation – Site map
Perceptions et définitions de la nation par les juifs eux-mêmes

« Israël et Nations du monde » : loi et identité dans les formules des actes juifs médiévaux

“Israel and the Nations of the World”: Law and Identity in the Formulae of Medieval Jewish Documents
Judith Olszowy-Schlanger
p. 255-271

Abstracts

Jewish contracts in the East and West in the Middle Ages contain a formula confirming their validity for both Jewish tribunals and for the tribunals of the “Nations of the world”. This set piece of legal jargon reveals a legal reality authorizing Jews to make use of rabbinical justice as well as of the courts of the surrounding non-Jewish society. Rabbinical authorities, however, sought to limit recourse to non-Jewish tribunals. This article examines some cases illustrating this rabbinical reaction, taken from the corpora of the Cairo Geniza and Medieval England. Certainly motivated by the desire to reinforce the power of Jewish tribunals, this opposition to the use of the tribunals of the “Nations of the world” also implies an awareness of the cohesive role of Talmudic law for the Jewish communities of the diaspora.

Top of page

Text / excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2021.
Read it

Outline

Le pluralisme légal des juifs au Moyen Âge
La réaction rabbinique
Conclusions

Text / first lines

De nombreux actes juridiques juifs médiévaux d’Orient et d’Occident contiennent une formule déclarant que la transaction est valide « devant les tribunaux d’Israël et devant les tribunaux des nations du monde ». Cette formule figée du jargon juridique reflète néanmoins la capacité réelle d’une transaction à être reconnue devant des instances relevant de systèmes juridiques différents. En même temps, cette formule exprime très clairement une distinction faite entre la loi juive et la loi des autres et résume la conscience des juifs de constituer un groupe cohérent, dont l’identité commune s’exprime au niveau de leur loi. Ce rôle cohésif de la loi talmudique fait l’objet de cet article. Après une brève présentation du pluralisme légal qui régissait les communautés juives médiévales, nous allons nous pencher sur les stratégies mises en place pour éviter le recours aux tribunaux non juifs pour préserver une certaine autonomie juive.

La formule qui distingue Israël et les אומות, les « Nat...

Top of page

References

Bibliographical reference

Judith Olszowy-Schlanger, « « Israël et Nations du monde » : loi et identité dans les formules des actes juifs médiévaux », Revue de l’histoire des religions, 2 | 2017, 255-271.

Electronic reference

Judith Olszowy-Schlanger, « « Israël et Nations du monde » : loi et identité dans les formules des actes juifs médiévaux », Revue de l’histoire des religions [Online], 2 | 2017, Online since 01 June 2019, connection on 25 September 2017. URL : http://rhr.revues.org/8737 ; DOI : 10.4000/rhr.8737

Top of page

About the author

Judith Olszowy-Schlanger

École pratique des Hautes Études
Institut de recherche et d’histoire des textes
judith.schlanger@ephe.sorbonne.fr

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page
  • Revues.org