Navigation – Plan du site
Perceptions et définitions de la nation par les juifs eux-mêmes

Entre peuple et communauté : remarques sur l’idée de nation chez les Juifs d’Italie (xve-xvie siècles)

Between People and Comunity: Comments on the Idea of Nation among Italian Jews (15th-16th centuries)
Pierre Savy
p. 297-314

Résumés

La réflexion porte sur l’idée de nation italienne chez les Juifs de la péninsule aux xve-xvie siècles. Par-delà la diversité des coutumes et des origines, le sentiment d’appartenance commune permet de parler de « Juifs italiens », écrivant volontiers en italien et ayant abondamment recours à des formes culturelles partagées. En outre, on observe une structuration institutionnelle à l’échelle de l’Italie, via des conciles organisés de façon irrégulière depuis la fin du xive siècle. Il semble ainsi possible de parler d’une naissance de la nation juive italienne, mais dans l’interaction avec la société majoritaire. Cette nation ébauchée ne survit pas entièrement aux bouleversements de l’histoire juive italienne du xvie siècle.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

I/ Des « Juifs italiens » ? L’appartenance commune
II/ Une structuration institutionnelle à l’échelle de l’Italie
III/ Une cristallisation au contact de la société majoritaire

Aperçu du début du texte

Se demander quelle place occupait, dans l’univers des Juifs d’Italie aux xve-xvie siècles, l’idée de nation – non pas la « nation juive » au sens général, mais bien une nation particulière, en l’occurrence la nation italienne – revient à explorer la possibilité d’un niveau intermédiaire « entre peuple et communauté », c’est-à-dire entre le peuple juif et la communauté locale d’appartenance (le qahal, ou qehillah, en hébreu) : un niveau auquel les Juifs du temps auraient, pour certains d’entre eux du moins, vécu, senti voire pensé la « nation ». Cette notion ne prend pas une forme stable : le mot « nazione » existe en italien, bien sûr, mais nous ne le rencontrons pas, et nous nous estimons déjà heureux si les documents considèrent les Juifs d’Italie comme un ensemble ou s’ils parlent, en italien ou en hébreu, d’« Italia » (« Iṭaliyah »). Car nous considérons ici à la fois la façon dont la naissante « nation italienne » est perçue par les Juifs et la possibilité de concevoir une « na...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pierre Savy, « Entre peuple et communauté : remarques sur l’idée de nation chez les Juifs d’Italie (xve-xvie siècles) », Revue de l’histoire des religions, 2 | 2017, 297-314.

Référence électronique

Pierre Savy, « Entre peuple et communauté : remarques sur l’idée de nation chez les Juifs d’Italie (xve-xvie siècles) », Revue de l’histoire des religions [En ligne], 2 | 2017, mis en ligne le 01 juin 2019, consulté le 23 juillet 2017. URL : http://rhr.revues.org/8741 ; DOI : 10.4000/rhr.8741

Haut de page

Auteur

Pierre Savy

École française de Rome
savy_pierre@yahoo.fr

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org