Navigation – Plan du site
Les formes de l’insertion sociale ou la nation juive reconnue par les chrétiens

Les juifs visigothiques, un peuple hérétique

Visigothic Jews, a people of heretics
Céline Martin
p. 315-335

Résumés

La terminologie utilisée par les auteurs chrétiens visigothiques montre qu’ils conçoivent les juifs comme un peuple descendant d’un même ancêtre et uni par les liens du sang. Les qualifications religieuses qui leur sont appliquées se réfèrent à leur choix, erroné mais rectifiable, et ne sont donc pas au fondement de la définition de leur groupe. Ce « choix » est le principal argument qui permet de les qualifier d’hérétiques, au sens le plus large du mot, qui en comporte plusieurs ; en revanche, on ne relève dans les sources aucun rapprochement entre juifs et païens. Le dernier livre du code de loi visigothique réprime d’un même élan hérétiques et juifs, peut-être parce qu’ils sont tous considérés, dans la seconde moitié du viie siècle, comme des chrétiens défectueux.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

La désignation du groupe juif dans les sources chrétiennes visigothiques
Un peuple ?
Une religion ?
Les rapports entre les juifs et les autres non-catholiques
Conclusion

Aperçu du début du texte

La question du sens des mots rencontrés dans les sources est au cœur de la pratique de l’historien moderne : non seulement le langage évolue à travers le temps, mais un même terme, dans un contexte précis, peut s’interpréter suivant différents sens, techniques ou d’usage courant, qu’un auteur peut même combiner intentionnellement de manière plus ou moins subtile. C’est certainement là que réside l’un des gisements majeurs de renouvellement de la recherche sur les sources du très haut Moyen Âge. Tenter de définir le « peuple » juif des premiers siècles médiévaux peut ainsi passer par un examen attentif du langage des textes qui l’envisagent comme tel. Nous aborderons ici la problématique identité juive, pour le monde visigothique, à travers deux médiations, celle, universelle, du discours, et celle de l’extériorité de nos sources, produites par la société majoritaire où sont immergés les juifs hispaniques. Après avoir examiné si la terminologie qu’elles emploient renvoie plutôt à une...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Céline Martin, « Les juifs visigothiques, un peuple hérétique », Revue de l’histoire des religions, 2 | 2017, 315-335.

Référence électronique

Céline Martin, « Les juifs visigothiques, un peuple hérétique », Revue de l’histoire des religions [En ligne], 2 | 2017, mis en ligne le 01 juin 2019, consulté le 22 novembre 2017. URL : http://rhr.revues.org/8744 ; DOI : 10.4000/rhr.8744

Haut de page

Auteur

Céline Martin

Université Bordeaux-Montaigne
Ausonius – UMR 5607
celine.martin@u-bordeaux-montaigne.fr

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org