Skip to navigation – Site map
Les formes de l’insertion sociale ou la nation juive reconnue par les chrétiens

Les Juifs dans les écrits castillans : peuple, genre ou nation ?

The Jews in Castilian Medieval literature: people, genus or nation?
Adeline Rucquoi
p. 359-384

Abstracts

Castilian Jews came to see themselves as a separate community very early on, but did the Christians see them as part of the kingdom or rather as foreigners? This paper aims at understanding the semantic shift that took place in the kingdom of Castile between the 13th and the 15th century, and which led Christian theologians and jurists to exclude Jews and conversos from Castilian nation-building. The concept of “nation” appeared late in Castile and, to analyze the issue, it is advisable to define the meaning of the Latin and Castilian words Iudaei and judíos, Hebreus, Iudeorum populus, populus Israelitici, genus or generatio Iudaeorum, gentes and pueblo, which were used in legal, historical and religious texts written in the kingdom of Castile during the Late Middle Ages.

Top of page

Text / excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2021.
Read it

Outline

Le discours juridique
Le discours historique
Le discours religieux

Text / first lines

« Sache votre roi que le nom de notre pays, au centre duquel nous vivons, est Sefarad dans la langue sainte, tandis que dans la langue des Arabes qui résident dans le pays c’est al-Andalus. Le nom de la capitale du royaume est Cordoue. Sa longueur est de 25 000 coudées et sa largeur de 10 000. Elle est située à gauche de la mer qui baigne notre pays et qui provient de la grande mer qui entoure toute la terre… ».

Ainsi s’adressait au roi des Khazars Hasdaï ibn Shaprut, chef de la communauté juive de Cordoue au milieu du xe siècle. Les Juifs d’Espagne manifestèrent très tôt la conscience qu’ils avaient d’être une communauté, dotée d’une loi particulière, d’une langue « sainte » et d’une histoire. En même temps, ils paraissent s’être sentis profondément attachés à l’Espagne où ils vivaient, dont ils parlaient les langues, devaient respecter les lois et à l’histoire de laquelle ils rattachaient la leur.

Qu’en était-il du côté des chrétiens, et notamment des Castillans ? Que représentaient...

Top of page

References

Bibliographical reference

Adeline Rucquoi, « Les Juifs dans les écrits castillans : peuple, genre ou nation ? », Revue de l’histoire des religions, 2 | 2017, 359-384.

Electronic reference

Adeline Rucquoi, « Les Juifs dans les écrits castillans : peuple, genre ou nation ? », Revue de l’histoire des religions [Online], 2 | 2017, Online since 01 June 2019, connection on 25 September 2017. URL : http://rhr.revues.org/8748 ; DOI : 10.4000/rhr.8748

Top of page

About the author

Adeline Rucquoi

Centre national de la recherche scientifique, Paris
rucquoi@ehess.fr

By this author

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page
  • Revues.org